Actions éducatives et culturelles

Soucieux de partager sa mission de valorisation du patrimoine musical français des XVIIe et XVIIIe siècles avec le plus grand nombre, le Centre de musique baroque de Versailles développe des actions éducatives et culturelles permettant à tous les publics, et notamment les plus jeunes, d’aborder, de comprendre ou d’approfondir le répertoire musical qu’il redécouvre et soutient saison après saison. Ces actions s’articulent autour de cinq axes majeurs :

1. Générations Lully : projet d’action éducative, artistique et culturelle

Fort d’une première expérience d’action culturelle à Trappes (Projet L’Inde Galante de 2013 à 2015), le CMBV renouvelle l’opération de 2016 à 2018, dans le cadre des jumelages initiés par le Préfet de la région Île-de-France entre 21 établissements culturels et 21 zones de sécurité prioritaires (ZSP). Le CMBV propose aux habitants du quartier des Merisiers de Trappes et plus largement aux acteurs sociaux et culturels de Trappes et leurs publics, un parcours artistique autour de l’œuvre du compositeur Jean-Baptiste Lully, inventeur de l’opéra français qui a joué un rôle majeur dans l’éclat artistique de la France sous Louis XIV.

Le projet se déroulera en deux temps : une année de sensibilisation (2016-2017) à l’art baroque français autour de deux spectacles produits par le CMBV, et une année de création artistique (2017-2018) d’un spectacle pluridisciplinaire écrit avec les participants trappistes. En point d’orgue, 2 représentations du spectacle seront données en mai 2018 au Théâtre de La Merise de Trappes et à l’Opéra Royal du Château de Versailles.

Télécharger le dossier de présentation

www.generationslully.fr

2. Actions de sensibilisation, en partenariat avec les Inspections académiques des Yvelines et des Hauts-de-Seine

Dans ce cadre, le CMBV, parallèlement à la collaboration étroite qu’il a établie avec l’Éducation nationale pour la mise en oeuvre des classes à horaires aménagés de la Maîtrise, propose à des classes de primaire, de collège et / ou de lycée — souvent peu habituées aux concerts de musique baroque — de travailler autour d’une oeuvre ou d’un spectacle. Ce travail s’effectue tout au long de l’année grâce à une collaboration entre les professeurs des classes concernées, les inspecteurs de l’académie, les artistes de la production concernée et le CMBV (dispositif « Un an avec… »). En outre, la Maîtrise du CMBV met en oeuvre des ateliers de chant choral avec plusieurs écoles primaires de Versailles dans le cadre des dispositifs des « classes à projet d’action culturelle ».

3. Partenariats de la Maîtrise du CMBV avec les Conservatoires d’Ile-de- France, pour le développement de la professionnalisation des étudiants en musique ancienne

Déjà partenaire depuis de nombreuses années des Conservatoires de Versailles (CRR), de la Vallée de Chevreuse (CRD), du Pôle Supérieur d’Enseignement Artistique de Paris – Boulogne-Billancourt, la Maîtrise du CMBV met en oeuvre des associations pédagogiques avec les Départements de musique ancienne de ces établissements afin d’enrichir mutuellement les cursus de formation proposés aux étudiants et de développer les mises en situation professionnelle rassemblant chanteurs et instrumentistes, dans le cadre de concerts publics.

4. Partenariat du CMBV avec la classe d’orgue du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP)

Le CMBV a noué un partenariat avec le Conservatoire National Supérieur de Paris dans le cadre duquel sont conviés chaque semaine, à l’occasion des Jeudis musicaux, de jeunes organistes de la classe de Michel Bouvard et d’Olivier Latry. Ils interprètent ainsi le répertoire des XVIIe et XVIIIe siècles, et plus particulièrement français, sur l’orgue historique de la Chapelle royale, chef-d’oeuvre de la facture instrumentale réalisé au début du XVIIIe siècle par Robert Clicquot et restauré il y a près de vingt ans par Jean-Loup Boisseau et Bertrand Cattiaux.

5. Partenariat du CMBV avec les départements de musique ancienne du Royal College of Music de Londres, du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (CNSMDP), du Conservatoire de la vallée de Chevreuse pour la création d’une Académie d’orchestre

Afin de familiariser les étudiants avec le répertoire orchestral des XVIIe et XVIIIe siècles et de les sensibiliser aux instruments français reconstruits à l’initiative du CMBV, cette académie porte spécifiquement sur l’orchestre mythique de la cour de France, « L es Vingt-quatre Violons du roi ». Encadrés par le violoniste Patrick Cohën-Akenine et le chef Sir Roger Norrington, les étudiants se sont produits dans des lieux prestigieux lors d’une tournée durant l’été 2012.

Contacts Maîtrise
Nathalie Bridier
nbridier@cmbv.com
Denis Skrobala
dskrobala@cmbv.com

Centre de musique baroque de Versailles © 2016