Atys en folie : création inédite d’une parodie pour marionnettes, chanteurs et musiciens

Parodie pour marionnettes, chanteurs et musiciens
de la tragédie lyrique Atys de Jean-Baptiste Lully et Philippe Quinault

 Jeudi 2 mars 201719h Halle culturelle – La Merise (Trappes)

Après la première mondiale présentée le 14 janvier au Valletta International Baroque Festival à Malte, le Centre de musique baroque de Versailles dévoile au public français sa nouvelle parodie d’opéra Atys en folie, le 2 mars prochain à la Halle culturelle – La Merise à Trappes (78).

 Atys, le plus célèbre opéra de Lully, a suscité tout au long du XVIIIe siècle des parodies désopilantes. Jean-Philippe Desrousseaux, metteur en scène et marionnettiste, et Arnaud Marzorati, accompagné de la Clique des Lunaisiens, s’attachent à faire revivre cet esprit gaulois et bouffon dans cette nouvelle parodie pour marionnettes, chanteurs et musiciens, produite par le CMBV.

Déesse, roi, prince et princesse y sont relégués aux rôles de paysan, jardinier, boucher et vigneron, tandis que les palais laissent place aux granges de la campagne et aux bottes de foin. Autour d’un authentique théâtre de marionnettes baroque, personnages de chair et de bois revivent le drame intense d’Atys, sur la musique de Lully et des chants populaires de la foire.

Cette création s’intègre dans l’action de redécouverte du genre parodique baroque menée par le CMBV depuis 2014, suite au succès mondial de la Belle-mère amoureuse, parodie d’Hippolyte et Aricie de Jean-Philippe Rameau.

 

En savoir plus 

 


 

800 habitants de Trappes – associations sociales et culturelles, collèges et lycées, centres sociaux, école de musique et de danse de Trappes, etc. – assisteront à la première française d’Atys en folie. Cette action s’inscrit dans le cadre du projet d’action éducative, artistique et culturelle Générations Lully mené par le CMBV de 2016 à 2018 à Trappes.

En savoir plus

 

 

 

 

 

 

 

Centre de musique baroque de Versailles © 2016