Atys en folie

Parodie de la tragédie lyrique Atys de Jean-Baptiste Lully (1632-1687) et Philippe Quinault (1635-1688) d’après Fuzelier, d’Orneval et Carolet

Atys en folie, parodie pour marionnettes, chanteurs et instrumentistes du célèbre Atys de Lully, continue de fasciner le public par sa créativité et son humour caustique. Une création du Centre de musique baroque de Versailles.

Atys, le plus célèbre opéra de Lully, a suscité tout au long du XVIIIe siècle des parodies désopilantes jouées sur les théâtres de la Foire. Jean-Philippe Desrousseaux et Arnaud Marzorati, accompagné des Lunaisiens, se sont attachés à faire revivre cet esprit si particulier à travers cette création originale. Princes, princesses et rois sont relégués aux rôles de paysans, maraîchers et poissonniers, dans un univers transposé à la campagne. De reine des Cieux, Cybèle devient grand-mère des Dieux ; le valeureux Atys est joué par le teigneux Polichinelle ; la douce Sangaride prend les traits de Marguerite, fille de ferme souillon et arriérée. Autour d’un luxueux théâtre de marionnettes baroque, entre l’Olympe et une basse-cour, un drame intense se joue : de dépit, Cybèle commandera à son chien d’inoculer la rage à Marguerite et métamorphosera Polichinelle en volaille castrée… Fous rires et émerveillement assurés.

Jean-Philippe Desrousseaux, conception et mise en scène
Arnaud Marzorati, direction artistique
Antoine Fontaine et Édith Dufaux-Fontaine, décors
François-Xavier Guinnepain, lumières
Petr Rezac, scénographie et sculpture des marionnettes
Katia Rezacova, peinture et costumes des marionnettes
Françoise Rubellin, conseillère théâtrale

Ingrid Perruche, soprano
Arnaud Marzorati et Alain Buet, barytons
Jean-Philippe Desrousseaux, Bruno Coulon et Gaëlle Trimardeau, marionnettes
Les Lunaisiens

Durée : 1h30 sans entracte

Production Centre de musique baroque de Versailles
Coproduction Teatru Manoel (Malte)
Production exécutive Les Lunaisiens
Nous tenons à remercier Mario Bartoli (Teatru Manoel – Malte) pour la fabrication du tonneau et de la brouette.

Argenteuil - Le Figuier Blanc - Festival de Pontoise
vendredi 4 octobre 2019

Centre de musique baroque de Versailles © 2016