Dumesny, le chanteur cuisinier de Lully

Airs et suites d’opéras du règne de Louis XIV - REINOUD VAN MECHELEN

Jean-Baptiste Lully (1632-1687)
Isis – Persée – Armide – Amadis – Acis et Galatée – Achille et Polyxène –Miserere

Pascal Colasse (1649-1709)
Achille et Polyxène – Thétis et Pélée – Énée et Lavinie

Marin Marais (1656-1728) et Louis de Lully (1664-1734)
Alcide

Henry Desmarets (1661-1741)
Didon – Théagène et Cariclée – Les Amours de Momus – Les Fêtes galantes – Circé

Marc-Antoine Charpentier (1643-1704)
Médée (extraits)

Élisabeth Jacquet de La Guerre (1665-1729)
Céphale et Procris

Charles-Hubert Gervais (1671-1744)
Méduse

André-Cardinal Destouches (1672-1749)
Amadis de Grèce

Qui était Louis Gaulard Dumesny ? Dumesny n’est pas le premier haute-contre historiquement parlant, mais il est le premier à être devenu célèbre de son vivant. La singularité de ce programme réside dans le fait que la fin du XVIIe siècle est une période où les chanteurs et les airs n’avaient pas encore l’importance qu’ils acquerront au XVIIIe. Jusqu’alors, de nombreux rôles n’ont droit qu’à une scène solo dans tout l’opéra ne durant souvent pas plus d’une minute trente. De plus, les chanteurs à cette époque étaient considérés plus comme des acteurs et des tragédiens que comme des chanteurs à part entière. Ceci semblerait être à l’origine du manque de documentation auquel nous faisons face quant à Dumesny. Malgré tout, on trouve de petites anecdotes sur ce dernier qui décrivent un personnage haut en couleur ! Les sources s’accordent à dire qu’il était cuisinier quand Lully a découvert sa voix de haute-contre. Lully a alors entraîné avec succès sa voix et sa gestuelle, mais pas sa formation musicale. De fait, son manque de technique le faisait souvent chanter faux et la plupart du temps, c’est complètement saoul qu’il venait chanter ses airs sur scène ! Il était également réputé un véritable galant qui charmait ses partenaires à l’Opéra.

Reinoud Van Mechelen*, haute-contre et direction musicale
A nocte temporis
*chanteur en résidence au CMBV

Coproduction Centre de musique baroque de Versailles | AMUZ | A nocte temporis | Alpha
Partition éditée par le CMBV
Ce programme fait l’objet d’un enregistrement pour le label Alpha

BELGIQUE - Anvers - Amuz
vendredi 12 octobre 2018

Centre de musique baroque de Versailles © 2016