FOCUS Musique Ancienne

Du 27 Septembre au 1er Octobre 2017, l’Institut français organisera le premier Focus consacré à la musique ancienne française. Une quarantaine de professionnels étrangers seront conviés pour un parcours de repérage, construit avec plusieurs partenaires dont la programmation est dédiée à ces musiques.

L’enjeu du Focus sera de mettre en avant à la fois le répertoire français, mais aussi et surtout le savoir-faire des interprètes en matière d’interprétation sur instruments d’époque. Aujourd’hui, une nouvelle génération de musiciens arrive dans les salles de concerts.  Ces musiciens ont baigné toute leur enfance dans les interprétations des pionniers tels que William Christie, Jean-Claude Malgoire, Nikolaus Harnoncourt, …  Ils ont été formés dans des classes de musique ancienne, en France, en Allemagne ou aux Pays-Bas.  Et ils restituent leur vision du répertoire ancien, une vision à la fois historiquement informée et résolument moderne, qui se nourrit à la fois de connaissances scientifiques de plus en plus poussées, et des nouvelles formes notamment scéniques qui sont présentées sur les scènes internationales.

C’est cette nouvelle génération d’interprètes, encore peu identifiée à l’international, que l’Institut français souhaite mettre en avant à l’occasion de ce Focus. Le parcours de repérage débutera à Versailles où le Centre de musique baroque et le Château de Versailles accueilleront les programmateurs internationaux les 27 et 28 septembre, se poursuivra à Lyon le 29 (speed-meetings, rencontre avec des programmateurs français à l’Auditorium de Lyon, audition de la classe de musique ancienne du Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon), et s’achèvera à Ambronay les 30 septembre et 1er octobre, dans le cadre du Festival d’Ambronay.

Comme pour les autres Focus organisés par l’Institut français, tous les principaux acteurs du secteur seront sollicités : le Ministère de la Culture et de la Communication, les grands réseaux professionnels (FEVIS, REMA-EEMN, Bureau Export…), ainsi, bien sûr que les principales structures d’enseignement de la musique ancienne en France (CMBV, CNSMD de Lyon). Le réseau culturel français interviendra également pour identifier les programmateurs internationaux, et aider au financement de leur venue en France.

En savoir plus

Télécharger le programme

Télécharger le communiqué de presse

Versailles - CMBV - Hôtel des Menus-Plaisirs
jeudi 28 septembre 2017

Centre de musique baroque de Versailles © 2016