Les Amants magnifiques

Comédie-ballet en cinq actes
Créée à Saint-Germain-en-Laye devant le roi le 4 février 1670 dans le cadre du « Divertissement royal »

Musique de Jean-Baptiste Lully (1632-1687)
Livret de Jean-Baptiste Poquelin dit Molière (1622-1673)

Créée la même année que le célèbre Bourgeois gentilhomme, la comédie-ballet Les Amants magnifiques est un des nombreux fruits de la collaboration entre Molière et Lully. Représentée devant la Cour à l’occasion du carnaval de 1670 au cours d’une grande fête intitulée le Divertissement royal, cette oeuvre voit paraître pour la dernière fois Louis XIV sur scène en tant que danseur ; une époque s’achève, alors qu’une autre va débuter : trois ans plus tard, Lully imaginera le premier opéra français. Au-delà d’une intrigue sentimentale et romanesque pleine de piquant (deux princes se disputent une jeune princesse, amoureuse quant à elle d’un homme sans titre qui saura gagner le cœur de la belle par son courage et sa vertu), Molière attaque certains travers de son temps, menant notamment une attaque en règle contre l’astrologie. Lully, de son côté, use du « théâtre dans le théâtre » pour composer une petite pastorale chantée et dansée, préfigurant l’opéra naissant. Oeuvre rare à la scène, c’est la première fois que Les Amants magnifiques seront remontés avec tous leurs intermèdes chantés et dansés.

Vincent Tavernier, mise en scène et direction artistique
Hervé Niquet, direction musicale
Marie-Geneviève Massé, chorégraphie
Claire Niquet, décors
Éric Plaza Cochet, costumes
Carlos Perez, lumières

Olivier Collin, assistant à la chorégraphie


Lucie Roche,
 La Nymphe du Tempé, la Prêtresse
Marie Favier, Caliste
Margo Arsane, Climène, 1er Amour et 1ère Grecque
Laurent Deleuil, Tircis
Clément Debieuvre, Lycaste, 2ème Grec
Stéphan Collardelle, Ménandre, 3éme Amour
David Witczak, Philinte, 4ème Amour
Thibault de Damas, Le Triton, Le 1er satyre, le 3ème Grec
Nathanaël Tavernier, Eole, le 2ème satyre


La Compagnie des Malins Plaisirs, comédiens :

Laurent Prévot, Pierre-Guy Cluzeau, Maxime Costa, Mélanie Le Moine, Benoît Dallongeville, Quentin-Maya Boyé, Olivier Berhault, Claire Barrabès, Marie Loisel

La Compagnie L’Éventail, danseurs :
Anne-Sophie Berrign, Berengère Bodénan, Romain Arregini, Bruno Benne, Olivier Collin, Pierre-François Dollé, Robert Le Nuz, Artur Zakirov

Le Concert Spirituel

Reprise

Coproduction Centre de musique baroque de Versailles | Les Malins Plaisirs | Le Concert Spirituel | La Compagnie L’Éventail | Opéra de Rennes | Opéra d’Avignon | Opéra de Massy

Limoges - Opéra
jeudi 16, vendredi 17, samedi 18 mai 2019

Centre de musique baroque de Versailles © 2016