Les Fêtes d’Hébé

ou Les Talents lyriques

Opéra-ballet en un prologue et trois entrées
Créé à l’Académie royale de musique à Paris le 21 mai 1739

Musique de Jean-Philippe RAMEAU (1683-1764)
Livret d’Antoine GAUTIER DE MONTDORGE (1701-1768)

Après le scandale de la création d’Hippolyte et Aricie (1733) et les représentations houleuses et controversées des Indes galantes (1735), Jean-Philippe Rameau (1683-1764) acquiert enfin une notoriété incontestable avec l’opéra-ballet. Les Fêtes d’Hébé ou Les Talents lyriques. Créée à l’Opéra de Paris le 21 mai 1739, l’œuvre y sera rejouée à maintes reprises jusqu’en 1770, avec un succès constant. Le prologue met en scène Hébé, déesse de la jeunesse, harcelée par les Plaisirs et obligée de fuir l’Olympe pour trouver son salut dans les bras de l’Amour. Un spectacle retrace les victoires de ce dieu au gré de trois entrées, intitulées « La Poésie », « La Musique » et « La Danse ». Grâce à un livret pensé avant tout pour faire briller le chant et la danse dans des tonalités successivement épiques, lyriques et pastorales, Rameau peut laisser libre cours à son génie : celui-ci triomphe sous la forme de ballets, de pantomimes, de chœur et d’airs aussi ambitieux que chatoyants. Oublié aux XIXe et XXe siècles, Les Fêtes d’Hébé restent un ouvrage très rare à la scène comme au concert : le prologue seul fut représenté, en juin 1950, par la troupe, l’orchestre et le ballet de l’Opéra de Paris.

Thomas Lebrun, mise en scène, chorégraphie et décors
Jonathan Williams, direction musicale
Raphaël Cottin, collaborateur à la mise en scène
Maëlle Dequiedt, assistante à la mise en scène
Jeanne Guellaff, costumes
Françoise Michel, lumières
Charlotte Rousseau, vidéaste
Olivier Schneebeli, chef de chœur

Solistes de l’Académie de l’Opéra national de Paris :
Pauline Texier
, Églé │ Hébé
Adriana Gonzalez, Sapho │ Iphise
Laure Poissonnier, Amour
Jean-François Marras, Momus │ Lycurgue
Juan De Dio Mateos Segura, Thélème │ Mercure
Mikhail Timoshenko, Hymas │ Tirtée
Tomasz Kumiega, Alcée │ Eurilas

Chanteurs du Royal College of Music International Opera School
Julieth Lozano
, un Ruisseau │ une Bergère
Ellie Penfold, une Naïade │une Bergère
Joel Williams, un Ruisseau │ LOracle
James Atkinson, un Fleuve

Danseurs
Karima El Amrani

Antoine Arbeit
Maxime Camo
Lucie Gemon
Léa Scher
Julien-Henri Vu Van Dung


Les Chantres du Centre de musique baroque de Versailles
Royal College of Music Baroque Orchestra

Coproduction Académie de l’Opéra de Paris Centre de musique baroque de Versailles
En partenariat avec le Royal College of Music (Londres)
Avec le soutien de l’Institut français

Partitions Les Arts Florissants et Fanny Vernaz

Paris – Opéra National de Paris - Amphithéâtre Bastille
mercredi 22, jeudi 23, samedi 25, lundi 27 mars 2017ROYAUME-UNI - Londres - Théâtre du Royal College of Music
mercredi 5, jeudi 6 avril 2017

Centre de musique baroque de Versailles © 2016