Les Indes galantes

Ballet héroïque en un prologue et trois actes
Créé à l’Académie royale de musique le 23 août 1735 (version de 1761)

Musique de Jean-Philippe Rameau
Livret de Louis Fuzelier

Rameau fait créer son premier opéra-ballet, Les Indes galantes, en 1735, deux ans après sa première tragédie en musique, Hippolyte et Aricie. L’un et l’autre sont d’abord mal accueillis et essuient de virulentes critiques, énoncées par la cabales des « Lullystes », partisans de l’ancien style musical, qui s’insurgent des hardiesses proposées par Rameau dans ses partitions. Mais il faut peu de temps aux Indes galantes pour séduire la majorité du public de l’Opéra et s’inscrire comme l’un des plus grands titres du répertoire du XVIIIe siècle. Derrière un exotisme de pacotille se cachent des idées philosophiques et politiques avant-gardistes, magnifiées par une musique chatoyante qui, aujourd’hui encore, parle au coeur autant qu’à l’esprit. C’est l’ultime remaniement de la partition supervisé par Rameau lui-même peu avant sa mort (1761) qui est recréé à Budapest, réunissant la fine fleur du chant baroque en vue d’un nouvel enregistrement de référence.

Chantal Santon-Jeffery*, Hébé | Zima
Katherine Watson*, Émilie
Véronique Gens*, Phani
Reinoud Van Mechelen*, Valère | Carlos | Damon
Jean-Sébastien Bou*, Osman | Adario
Thomas Dolié*, Bellone | Huascar | Alvar

Purcell Choir
Orfeo Orchestra
Györgi Vashegyi, direction musicale

Version de concert
2h30 avec entracte

*Chanteur en résidence au CMBV

Présentation de l’oeuvre par Benoît Dratwicki avant le concert, de 16h30 à 17h30.

Coproduction Centre de musique baroque de Versailles | Müpa Budapest Early Music Festival
En partenariat avec l’Institut français de Budapest
Ce programme fera l’objet d’un enregistrement pour le label Glossa

HONGRIE - Budapest - Palace of Arts
mardi 27 février 2018

Centre de musique baroque de Versailles © 2016