Les Indes galantes

Opéra-ballet en un prologue et quatre actes
Créé à l'Académie royale de musique à Paris, le 23 août 1735

Musique de Jean-Philippe Rameau (1683-1764)

Premier opéra-ballet de Rameau, Les Indes galantes font scandale à leur création, le livret étant jugé trop éclectique et la partition trop audacieuse. Rameau renonce même à l’éditer dans son intégralité, et ne la présente au public que sous la forme de « Quatre grands concerts » où se trouvent réunies les pages les plus saillantes. Pourtant, deux siècles et demi plus tard, l’oeuvre n’en finit pas de séduire et d’émouvoir le public tant par son propos que par sa riche inventivité. Fuzelier y aborde habilement quelques grandes problématiques sociales de son temps – la colonisation, la religion, l’usage magnanime du pouvoir ou la place des femmes – tandis que Rameau tisse autour de ses vers une trame musicale sans cesse renouvelée. Musettes et trompettes donnent au prologue une physionomie de petite pastorale héroïque, tandis que chaque acte développe ensuite une poétique particulière, celle de la tragédie, de la comédie ou de la bergerie. Le tremblement de terre des « Incas du Pérou », la tempête du « Turc généreux » ou la danse pour le Calumet de la Paix des « Sauvages » sont les moments-clés de l’oeuvre, célèbres en leur temps et toujours admirés de nos jours. C’est avec cette partition emblématique du Siècle des Lumières que l’Académie du Teatro Colón de Buenos Aires a décidé d’initier un cycle dédié à la musique française, en partenariat avec l’Académie de l’Opéra de national de Paris et le Centre de musique baroque de Versailles.

Formation de Direction de Scène d’Opéra de l’Institut Supérieur d’Art du Théâtre Colon (ISATC), mise en scène
(Pablo Maritano, direction)
Alejandro Cervera, chorégraphie
Alphonse Cemin, chef d’orchestre
Benjamin Laurent, chef de chant
Benoît Dratwicki, préparation stylistique et linguistique (Français)

Solistes de l’Académie de l’Opéra national de Paris
Solistes, choeur et orchestre de l’Académie du Teatro Colón de Buenos Aires

2h avec entracte

Coproduction Teatro Colón | Académie de l’Opéra national de Paris
En partenariat avec le Centre de musique baroque de Versailles
Avec le soutien de l’Institut Français à Buenos Aires

ARGENTINE - Buenos Aires - Teatro Colón
jeudi 16, vendredi 17, samedi 18 août 2018

Centre de musique baroque de Versailles © 2016