Les Musiciens du Régent, Philippe d’Orléans

Motets à voix égales et sonates de Marc-Antoine CHARPENTIER (1643-1704), André CAMPRA (1660-1744), Jean-Baptiste MORIN (1582-1656), Michele MASCITTI (1664-1760) et Louis-Nicolas CLÉRAMBAULT (1676-1749)

Philippe d’Orléans, Régent de 1715 à 1723, est un esthète qui a de qui tenir : son grand-père, Louis XIII, et son oncle, Louis XIV, étaient comme lui des passionnés de musique. Philippe, lui, joue, mais compose aussi. Les plus talentueux artistes de la « jeune génération » lui servent de professeurs : parmi eux Charpentier et Campra. Avec un flair sans faille, le jeune prince sait aussi - comme l’a fait Louis XIV au début de son règne - mettre en avant les représentants d’un nouvel art musical, résolument français mais teinté d’italianisme, celui des « Goûts réunis ». Tandis que le vieux roi se désintéresse de plus en plus de l’opéra et des manifestations mondaines, le Palais-Royal devient un centre de création artistique et bruisse de sonorités inouïes. Nombre de ces musiciens sont aujourd’hui redécouverts, du violoniste et compositeur Michele Mascitti, aux sonates virtuoses et gracieuses, à l’Orléanais Jean-Baptiste Morin dont les motets, d’une écriture tour à tour savante et volubile, sont de véritables petits chefs-d’oeuvre.

Ensemble Pulcinella - Ophélie Gaillard, direction artistique et violoncelle
Les Pages du Centre de musique baroque de Versailles
Olivier Schneebeli, direction

1h45 avec entracte

Coproduction Centre de musique baroque de Versailles – Ensemble Pulcinella

Vincennes - Château - Sainte-Chapelle
dimanche 24 juin 2018Reims - Palais du Tau - Festival des Flâneries musicales
mercredi 11 juillet 2018 - lundi 11 juillet 2118

Centre de musique baroque de Versailles © 2016