Les théâtres parisiens pendant l’Ancien Régime : transferts et pratiques

RESPONSABLES SCIENTIFIQUES
Emanuele De Luca (Université Nice – Sophia Antipolis)
Barbara Nestola (CNRS/CESRCMBV)

Le séminaire souhaite ouvrir un espace de réflexion sur la question de la transversalité des pratiques entre les principaux théâtres parisiens sous l’Ancien Régime : la Comédie-Française, la Comédie-Italienne, l’Académie royale de musique et les théâtres forains.
Dès le XVIIe siècle, les scènes parisiennes rentrent dans une dynamique à la fois de concurrence et d’émulation, chacune puisant son inspiration dans le répertoire et les atouts majeurs de l’autre, qu’il s’agisse de la dramaturgie, de l’appareil scénique, de la musique ou du savoir-faire des interprètes. Dans le souhait d’éclairer le processus de ces échanges, plusieurs aspects seront abordés lors des séances : questions dramaturgiques, pratiques musicales et chorégraphiques, vedettariat, réseaux familiaux et mobilité des artistes, aspects techniques (décors, machines, costumes…). Chaque communication se propose de présenter un cas d’étude « passerelle » reliant deux ou plusieurs scènes. Des pistes de réflexion sur les modalités de recréation contemporaine des œuvres de la période en question seront également proposées.

Dates et lieux à déterminer

, vendredi 1 février, vendredi 1 mars, lundi 1 avril, mercredi 1 mai, samedi 1 juin 2019

Centre de musique baroque de Versailles © 2016