L’Europe galante

Opéra-Ballet en un prologue et quatre actes
Créé à l’Académie royale de musique à Paris, le 4 octobre 1697

Musique d'André Campra (1660-1744)
Livret d'Antoine Houdar de La Motte (1672-1731)

Après sa création en version scénique dans le cadre du Musikfestspiele Potsdam Sanssouci, L’Europe galante de Campra et Houdar de La Motte voyage et clôture la 19e édition du Summer Festivities of Early Music de Prague. Sous la baguette de Patrick Cohën-Akenine, une distribution internationale donne vie à la partition : monologues désolés, airs italiens brillants, fête turque, danses espagnoles et bergerie française alternent tout au long de l’oeuvre pour faire entendre des pages d’une grande variété d’inspiration, témoignant de la nouvelle orientation musicale après la mort de Lully, connue sous le nom des « goûts réunis », pratiqués avec art par Campra, Marais, Rebel ou Couperin.

Patrick Cohën-Akenine, violon et direction musicale

Chantal Santon-Jeffery*, Vénus, Céphise, une Femme masquée, Zaïde
Eugénie Lefebvre*, Doris, Olympia, une Femme du bal, une Espagnole, Roxane
Aaron Sheehan, Octavio, Don Pedro
Clément Debieuvre, Philène, un Berger, un Italien, un Espagnol
Douglas William, Sylvandre, Zuliman
Lisandro Abadie*, Don Carlos, Le Bostangi
Philippe-Nicolas Martin*, La Discorde
*chanteurs en résidence au CMBV

Les Folies françoises Collegium Marianum
(Jana Semerádová, direction artistique)

Version de concert
2h avec entracte

Coproduction Centre de musique baroque de Versailles | Summer Festivities of Early Music
Production créée au Musikfestspiele Potsdam Sanssouci
Avec le soutien de l’Institut Français à Prague
Partition éditée par Nicolas Sceaux et le CMBV

RÉPUBLIQUE TCHÈQUE - Prague - Rudolfinum
mercredi 8 août 2018

Centre de musique baroque de Versailles © 2016