Tragédie lyrique en trois actes
Créée au Théâtre de la Cour à Fontainebleau le 26 octobre 1786

Musique de Jean-Baptiste LEMOYNE (1751-1796)
Livret de François-Benoît HOFFMANN (1760-1828)
d’après la tragédie Phèdre (1677) de Jean RACINE (1639-1699)

Maître de chant et compositeur, Jean-Baptiste Lemoyne peut s’enorgueillir d’avoir formé la célèbre Saint-Huberty, soprano vedette de l’Académie royale de Paris entre 1780 et 1790. C’est pour elle qu’il compose ses premières tragédies lyriques, en les adaptant à sa voix puissante et à son tempérament flamboyant. « Le sieur Lemoyne et la demoiselle Saint-Huberty ne voient d’agréable en opéra que les sujets où il est question d’inceste, de poison ou d’assassinats », déplorait le directeur de l’Opéra de l’époque. En effet, après avoir mis en musique une Électre (1782), c’est une Phèdre (1786) qu’il porte à la scène, imaginant une partition aux sonorités âpres et aux accents violents, propres à souligner les affres psychologiques de cette reine incestueuse. En miroir à la Phèdre de Racine (1677), Marc Paquien a choisi de mettre en scène cette œuvre dans une version réduite pour quatre chanteurs, qui accusera les contours du drame en concentrant le jeu autour d’une tragédie familiale sans issue.

Julien Chauvin, violon et direction musicale
Marc Paquien, mise en scène
Emmanuel Clolus, scénographie
Claire Risterucci, costumes
Dominique Bruguière, lumières
Benoît Dratwicki, adaptation et transcription

 Judith Van Wanroij*, Phèdre
Diana Axentii, Œnone
Enguerrand de Hys*, Hippolyte
Thomas Dolié*, Thésée

Le Concert de la Loge

 *chanteur en résidence

Recréation

Production Palazzetto Bru Zane
Coproduction Centre de musique baroque de Versailles │ Théâtre de Caen │Opéra de Reims

Partition réalisée par le Palazzetto Bru Zane

Concert enregistré par France Musique.  

Caen - Théâtre de Caen
jeudi 27, vendredi 28 avril 2017Paris - Théâtre des Bouffes du Nord
jeudi 8, samedi 10, dimanche 11 juin 2017Reims - Opéra de Reims
mardi 10 octobre 2017

Centre de musique baroque de Versailles © 2016