Pro Capella Regis – To his Majesty’s Chapel :

Regards croisés sur les répertoires musicaux des Chapelles de Louis XIV et de Charles II (ca 1660-1680)

Comité scientifique :
Rebecca Herissone (university of Manchester)
Thomas Leconte (CMBV – CESR – UMR 7323)

Plusieurs études anglaises ont souligné l’étonnante parenté qui existe entre les motets à grand choeur et symphonie composés pour la cour de
France durant la première moitié du règne personnel de Louis XIV (1661-1682), et le Symphony Anthem, qui se développa à la cour de Charles II d’Angleterre (1660-1685). Pour expliquer ces parentés, on a essentiellement mis en avant le goût du souverain britannique pour le style français, auquel il avait pu se familiariser durant ses années d’exil sur le continent. Il est cependant évident que d’autres enjeux, politiques ou spirituels, peuvent expliquer la parenté des deux répertoires. Reflets d’une volonté d’affirmation de l’autorité temporelle et spirituelle du souverain, tous deux constituent de véritables emblèmes musicaux de l’expression de la dévotion du prince, et c’est avec un même soin que les deux monarques influèrent sur leur développement. Afin de mieux saisir ces ressemblances et leur signification, un séminaire de recherche réunira pour la première fois les meilleurs spécialistes anglais et français des musiques des deux Chapelles royales, pour une réflexion comparatiste inédite sur ces deux répertoires destinés aux dévotions royales, leurs conditions d’exécution, sur les transferts culturels entre l’Angleterre et la France, mais aussi sur la place et le rôle de ces musiques religieuses de cour dans la liturgie, l’influence du prince dans la définition et l’évolution même de ces répertoires.

Organisé par le Centre de musique baroque de Versailles et la Fondation Royaumont

Abbaye de Royaumont
vendredi 27, samedi 28 octobre 2017

Centre de musique baroque de Versailles © 2016