Quel texte sous la musique ?

Réflexion sur l’établissement des textes littéraires dans l’édition de la musique française sous le règne de Louis XIV

Séminaire de recherche organisé par Catherine Cessac (CNRS-CESR/CMBV).

L’édition critique d’œuvres musicales française des XVIIe et XVIIIe siècle s’appuie sur des corpus, parfois imprimés, souvent manuscrits. La question de l’établissement du texte littéraire n’a pas encore bénéficié du même intérêt que celui porté au texte musical. Faut-il conserver l’orthographe, la ponctuation, l’usage des majuscules tels qu’ils apparaissent dans la source musicale ? Les sources littéraires peuvent-elles servir ou non de référence ? Quel type de regard doit-on y porter ? Ces dernières années, les spécialistes de la littérature et du théâtre ont pointé la spécificité de la ponctuation dans le théâtre de cette époque. De même, l’orthographe suit sa propre logique historique et doit être pensée, entre autres, en tant que témoignage de la prononciation alors en usage. Durant cette journée d’étude, la réflexion s’appuiera notamment sur les différences entre sources imprimées et manuscrites, entre sources littéraires et musicales, et essayera de dégager une hiérarchisation du statut de ces différents documents.

Télécharger le programme

Organisé par la Fondation Royaumont et le Centre de musique baroque de Versailles.

Abbaye de Royaumont
lundi 16, mardi 17, mercredi 18 avril 2018

Centre de musique baroque de Versailles © 2016