Le CMBV et Newzik développent l’édition de partitions critiques numériques

Le Centre de musique baroque de Versailles et Newzik, leader des partitions digitales, s’associent pour réinventer l’édition critique de partitions à l’ère du numérique.

Éditeur de plus de 2 000 œuvres du patrimoine musical français des XVIIe et XVIIIe siècles, le CMBV est notamment reconnu pour ses éditions critiques Monumentales et Anthologies. Ces collections scientifiques ont pour objectif de fournir, aux chercheurs et aux interprètes, des volumes de référence exhaustifs et documentés sur l’œuvre complète d’un compositeur ou sur des œuvres remarquables du répertoire.

Grâce au soutien du ministère de la Culture, via l’appel à projets « Services numériques innovants », le CMBV et Newzik vont relever ensemble le défi du numérique pour l’édition critique musicale. L’enjeu est de transposer à l’univers numérique l’exhaustivité d’une édition scientifique papier, et réinventer sa lisibilité.

L’objectif est de développer, pour les musiciens, une partition de travail et d’interprétation, en un seul document. Grâce au système de calques numériques développés par Newzik, les utilisateurs pourront interagir avec un contenu éditorial enrichi proposé par le CMBV (traductions, corrections, notes de l’éditeur, versions successives, etc.).

Un lancement commercial est prévu pour le printemps 2020. À terme, cet outil technologique aura vocation à être décliné par tout éditeur de partitions de musique pour permettre d’appliquer cette technologie à d’autres usages (pédagogie, création, etc.).

 

Centre de musique baroque de Versailles © 2016