Muséfrem : nouvelles publications dans la base de données

570 nouvelles biographies de musiciens viennent de paraître sur la carte de France des musiciens d’Église en 1790 du programme de recherche Muséfrem ; en Charente, en Côte d’Or, en Haute-Garonne, en Morbihan et en Haute-Vienne. Ces biographies s’accompagnent d’un article sur la création de chacun de ces départements, leur activité musicale religieuse, les musiciens et les institutions. 

À la suite de la suppression des chapitres et des abbayes en 1790, les autorités accordent un secours aux musiciens d’église à la remise de leur état de service. Dans toute la France, musiciens et serviteurs du culte effectuent des démarches, rédigent des pétitions et des requêtes et enfin constituent des dossiers pour obtenir une pension. Ces documents, conservés aux archives nationales, départementales et municipales, permettent de dresser un formidable portrait du métier de musicien d’église. Muséfrem a mené un dépouillement d’envergure nationale pour reconstituer les carrières de ces hommes, objet de la présente base de données.

Cinq nouveaux départements viennent compléter la carte de France, en parallèle d’une nouvelle journée d’étude consacrée aux musiciens et aux musiques d’églises sur les territoires frontaliers : la Charente éditée par Mathieu Gaillard, la Côte-d’Or éditée par Sylvie Granger, la Haute-Garonne éditée par Françoise Talvard, le Morbihan édité par Olivier Charles et la Haute-Vienne éditée par Maÿlis Beauvais.

Ces cinq nouveaux départements, qui font chacun l’objet d’un minutieux article de synthèse pour dresser un large panorama des activités musicales, comprennent 570 nouvelles biographies. Ils sont l’aboutissement d’un long travail de traitement des archives, pour la majorité inédites, de vérifications complémentaires, de mise en relation des archives, des musiciens, des lieux, des fonctions de chaque musicien rencontré. La base de données prosopographique des musiciens d’église en 1790 donne aujourd’hui libre accès à 34 dépar-tements plus Notre-Dame-de-Paris et 3500 biographies.

Muséfrem, c’est également un programme de recherche actif et participatif, initié en 2002 par Bernard Dompnier, coordonné par Sylvie Granger, auquel  plus d’une centaine de personnes a participé et rejoint chaque année par de nouveaux contributeurs.

Centre de musique baroque de Versailles © 2016