Selon le principe qui gouverne les spectacles « historiquement informés », le but de ce projet est de parvenir à terme à une mise en scène de L’École des Femmes qui s’appuie systématiquement sur les sources disponibles en matière de prononciation, diction du vers comique, mouvement scénique, jeu comique et lazzi, scénographie, costumes et accessoires. Il s’agit donc de réunir tous les témoignages actuellement connus concernant la pratique de la troupe de Molière, mais aussi d’affronter les problèmes d’interprétation et de mise en œuvre qu’ils soulèvent.
Un travail collectif en ce sens, réunissant chercheurs et praticiens, est mené depuis plusieurs mois. Le but de cette journée est de faire le point sur ce travail, sur la documentation et sur la méthodologie de son exploitation. Elle comportera une partie scientifique et une partie pratique, sous forme de présentation d’extraits qui pourront faire l’objet d’un débat.

Organisé par l’Institut de Recherche sur la Renaissance, l’âge Classique et les Lumières (IRCL – UMR 5186) et l’Institut universitaire de France.

Responsables scientifiques : Pierre-Alain Clerc, Jean-Noël Laurenti et Bénédicte Louvat-Molozay.

Centre de musique baroque de Versailles © 2016